Historiaphil

Recherche avancée

De à

(ex. 2009)

Nos thèmes

Newsletter

Paiement sécurisé

paypal cic
cb visa mastercard
cheque virement

Notre société

Editions Philatéliques Européennes

Palais de l'Europe et IPE IV
Strasbourg France
+33 3 88 35 08 88
info@historiaphil.com

Jean-Luc Staedel

> Expert en philatélie

Maison fondée en 1946
Membre CNEP et AIJP

CNEP AIJP

PE717 FDC PE "Débats BREXIT et Sommet européen EU27 / TAJANI / Plan Marshall" 10-2017


PE717 : FDC Session plénière du Parlement européen de Strasbourg 2-5.10.2017

- 4.10.2017 : Débats présidés par M. TAJANI : progrès relatifs aux négociations sur le Brexit avec le Président de la Commission, Jean-Claude Juncker et recommandations du Parlement pour le sommet UE-27 du 20 octobre à Bruxelles.

- 1947-2017 : 70e anniversaire du Plan Marshall (Programme de rétablissement européen / ERP),  programme américain de prêts accordés aux différents États de l'Europe pour aider à la reconstruction des villes et des installations bombardées lors de la Seconde Guerre mondiale.

Affranchissement Ecopli 20g "Marianne et l'Europe"
Illustration reproduction d'affiches de propagande du Plan Marshall


Oblitération TAD Strasbourg "Parlement européen" 03.10.2017


Tirage N°1/200
RARE



PE717

03/10/2017


Prix : 8,00 €



70e anniversaire du PLAN MARSHALL pour la reconstruction européenne

Le plan Marshall (après son élaboration, il fut officiellement appelé « Programme de rétablissement européen », en anglais European Recovery Program : ERP) était un programme américain de prêts accordés aux différents États de l'Europe pour aider à la reconstruction des villes et des installations bombardées lors de la Seconde Guerre mondiale. Ces prêts étaient assortis de la condition d'importer pour un montant équivalent d'équipements et de produits américains. En quatre ans, les États-Unis versent à l'Europe 16,5 milliards de dollars.

L'administration Truman le préféra au plan Morgenthau qui prévoyait de faire payer les réparations par l'Allemagne. En effet, plusieurs experts se souvenaient des effets désastreux d'une telle politique après la Première Guerre mondiale : la question des réparations allemandes avait en partie déclenché une hyperinflation, entravé la reprise économique et facilité la prise du pouvoir par les nazis. L'initiative fut baptisée, par les journalistes, du nom du secrétaire d'État des États-Unis, le général George Marshall, qui, lors d'un discours à l'université Harvard (5 juin 1947), exposa la volonté du gouvernement des États-Unis de contribuer au rétablissement de l'Europe. Ainsi dans ce discours, George Marshall affirma : « Il est logique que les États-Unis fassent tout pour aider à rétablir la santé économique du monde, sans laquelle il ne peut y avoir aucune stabilité politique et aucune paix assurée. »

On discute de ses modalités lors de la conférence de Paris, il est signé par 16 pays le 20 septembre 1947.
Sources : Wikipédia