DG13-8CP : 2013 - CP "DE GAULLE sur les murs de France - Autodétermination algérienne"
  • DG13-8CP : 2013 - CP "DE GAULLE sur les murs de France - Autodétermination algérienne"

DG13-8CP : 2013 - CP "DE GAULLE sur les murs de France - Autodétermination algérienne"

14,00 €
Quantité

N°DG13-8CP : CP FRANCE "14.06.1960-2013 : 53e anniversaire du Discours du Général DE GAULLE sur 'l'Algérie algérienne' / 14.06.2013 : Inauguration du Lieu d'Information et d'Exposition permanente 'DE GAULLE, Mémoire pour l'Avenir' à Scorbé-Clairvaux (France) / DE GAULLE sur les Murs de France : Référendum sur L'Autodétermination algérienne" 2013 :

Affranchissement France 1 valeur 0,15F "Blason d'Alger, 1960-61" sur Porte-timbre privé "M. Charles de Gaulle - Discours du 14 juin 1960 : L'Algérie algérienne / Drapeaux de l'Algérie" oblitération GF Scorbé-Clairvaux "De Gaulle, Mémoire pour l'Avenir / Croix de Lorraine & V de la Victoire" (France) 14.6.2013
+ affranchissement complémentaire France 1 valeur Lettre prioritaire 20g rouge "Marianne et l'Europe, 2013" + 1 valeur 1,00F "5e anniversaire du Mémorial au Général de Gaulle, 1977"

Tirage limité 35 exemplaires
TRES RARE

En pleine guerre d'Algérie, de Gaulle réaffirme le principe d'autodétermination pour le peuple algérien :

Depuis 1848, l'Algérie est un département français. De 1950 à 1954, la société musulmane se paupérise. En 1954, il y a 90% de musulmans contre 10% de descendants de colons d'origine européenne ou 'pieds-noirs'. Pourtant cette minorité possède la terre et empêchent tous les projets de réformes d'aboutir. Face aux profondes inégalités civiles, politiques et économiques entre la population d'européen et de musulmans, les conflits éclatent.
Dès le 1er novembre 1954, les attentats du FLN (fusion de tous les groupes indépendantistes algériens) ciblent les symboles français en Algérie et des civils. Les français mènent, eux, une guerre de propagande, en écrasant les 'fellaghas' (rebelles musulmans) à coup de renforts militaires.

Les conséquences de cette "guerre", que la France ne reconnaîtra comme telle qu'en 1999, se font rapidement ressentir : la IVe République tombe, le Général de Gaulle est appelé pour sauver l'Algérie française et devient Chef du Gouvernement le 1er juin 1958. Il rétablit l'autorité politique et civile en Algérie, fait des promesses de réformes aux musulmans et lance une grande offensive militaire pour affaiblir le FLN. Mais de Gaulle se rend vite compte que la seule issue est l'indépendance se mettant à dos les partisans de l'Algérie française qui se sentent trahis.

Après un premier discours le 15 septembre 1959 sur le droit à l'indépendance de l'Algérie, de Gaulle reprend la parole à la télévision le 14 juin 1960 et dans son allocution il réaffirme le principe d'autodétermination renforcé par l'expression "l'Algérie algérienne", et lance aux "dirigeants de l'insurrection" un appel à déposer les armes. Le référendum du 8 janvier 1961 montre que 3/4 des français approuvent l'autodétermination de l'Algérie, c'est-à-dire que les algériens devront décider de leur avenir. Les colons extrémistes fondent l'OAS une organisation terroriste. En avril 1961, certains officiers généraux tentent de s'emparer du pouvoir à Alger (Algérie) et parlent de marcher sur la France. Mais ils échouent car les soldats appelés refusent de les suivre. La situation politique se tend en France métropolitaine. L'OAS y organise des attentats. Certains militants de gauche poussent les appelés à l'insoumission, manifestent contre les attentats OAS. Beaucoup de manifestations, réprimées par la police parisienne, se terminent par des morts et des blessés.

Le 18 mars 1962, les Accords d'Evians permettent de régler le "problème algérien". Dès le 19 mars les combats cessent. Mais l'atmosphère de violence entretenue par l'OAS et par certains éléments du FLN et de l'ALN, conduisent la quasi totalité des pieds-noirs à quitter précipitamment l'Algérie. Une grande partie des harkis (Algériens qui ont choisi de combattre aux côtés de l'armée française), à qui le gouvernement français refuse l'asile en France, sont massacrés par les nationalistes algériens. Le 3 juillet 1962, l'Algérie devient indépendante. (sources : vikidia.org / rtl.fr)

DG13-8CP
1 Article

Fiche technique

Date d'émission
14/06/2013


Vous aimerez aussi