Historiaphil

Recherche avancée

De à

(ex. 2009)

Nos thèmes

Newsletter

Paiement sécurisé

paypal cic
cb visa mastercard
cheque virement

Notre société

Editions Philatéliques Européennes

Palais de l'Europe et IPE IV
Strasbourg France
+33 3 88 35 08 88
info@historiaphil.com

Jean-Luc Staedel

> Expert en philatélie

Maison fondée en 1946
Membre CNEP et AIJP

CNEP AIJP

W2-VJ1945L1 : 1945 - Enveloppe Patriotique USA "V-J DAY - CAPITULATION DU JAPON"

N°W2-VJ1945L1 : Authentique enveloppe patriotique USA "02.09.1945 : Victory Japan Day (V-J DAY) - CAPITULATION DE L'EMPIRE DU JAPON / Aigle noir terrassant l'Empire du Japon" 1945 :

Affranchissement USA 1 valeur 3c "Aigle de la Victoire" oblitération flamme Washington DC (USA) 02.9.1945
+ affranchissement complémentaire USA 1 valeur 5c "Nations occupées 1943 - Drapeau français" oblitération cachet violet en français "Capitulation du Japon - Cuirassé Missouri - Noms des 10 signataires Alliés (dont Leclerc pour la France) et Japonais de l'Acte de Capitulation - Croix de Lorraine" 02.9.1945

Pièce EXCEPTIONNELLE
EXTRÊMEMENT RARE

W2-VJ1945L1

02/09/1945


Prix : 49,00 €



LA GUERRE EST FINIE! 2 septembre 1945 : le général Leclerc signe au nom de la France, l'acte de capitulation inconditionnelle de l'Empire du Japon

Débutée le 7 décembre 1941 à Pearl Harbor, la guerre du Pacifique a vu s'affronter des centaines de milliers de combattants sur le théâtres d'opérations le plus grand du globe, dans une guerre à la fois terrestre et aéronavale. Mais c'est surtout l'emploi de l'arme nucléaire à Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945 qui amena à la capitulation du Japon au terme d'un long processus politique.

Le 2 septembre 1945, sur le pont du cuirassé Missouri ancré dans la baie de Tokyo, le Général MacArthur, Commandant Suprême des Forces Expéditionnaires du Pacifique, présidait la cérémonie de reddition du Japon.

Le général Leclerc, qui venait d'être désigné par le général de Gaulle pour prendre la tête d'un corps expéditionnaire en Indochine, signa pour la France l'acte de capitulation.

La présence d'un représentant du gouvernement français s'expliquait par le fait que le général de Gaulle, convaincu que la France devait payer l'impôt du sang en Indochine pour conserver son empire et son sang, avait, dès le 9 décembre 1941, déclaré la guerre au Japon et lancé un appel à la résistance aux populations d'Indochine.